TOUS LES JEUNES
ONT DE L'AVENIR

Besoin d'aides à l'embauche ?

POUR LES JEUNES DE MOINS DE 26 ANS

Dans le contexte de crise sanitaire, le gouvernement a mis en place un plan de soutien massif à l'emploi des jeunes #1jeune#1solution.

Une aide de 4 000 € maximum est instaurée pour l'embauche d'un jeune de moins de 26 ans. Le contrat doit être un CDD d'une durée de 3 mois minimum ou un CDI. La rémunération du jeune salarié doit être inférieure ou égale à 2 fois le Smic. Chaque recrutement qui remplit les conditions requises donne droit à cette aide. Ce dispositif concerne les contrats conclus entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021.

tout savoir sur les nouvelles aides à l'embauche des jeunes de - de 26 ans

Le CONTRAT D'APPRENTISSAGE

Vous souhaitez recruter un jeune et le former ? Quel contrat et quelles aides ?

Il permet à un employeur de former  un jeune de 16 à 29 ans révolus à son métier en  alternance avec un centre de formation pour qu'il puisse se qualifier (pas de limite d'âge pour une personne en situation de handicap). 

Pour l’année 2023, le gouvernement renouvelle son soutien au recrutement des apprentis et des salariés en contrat de professionnalisation, pour tous les contrats conclus entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2023, quel que soit l’âge de l’alternant, jusqu’au niveau master et pour toutes les entreprises.

Quel est le montant de l’aide ?

Aide financière de :

Pour les contrats visant quelle certification ?

L’aide concerne chaque contrat d’apprentissage conclu entre le 1er janvier et le 31 décembre 2023 préparant à un diplôme jusqu’au master (bac + 5 – niveau 7 du RNCP).

L’aide concerne chaque contrat de professionnalisation conclu entre le 1er janvier et le 31 décembre 2023 préparant :
 

  • à un diplôme ou un titre à finalité professionnelle de niveau équivalant au plus au niveau 7 de la nomenclature nationale des certifications professionnelles (master, diplôme d’ingénieur, etc.)
  • à un CQP (certificat de qualification professionnelle)
  • ainsi que pour les contrats expérimentaux conclus en application du VI de l’article 28 de la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018.

 

Qui peut en bénéficier ?

  • Entreprise du secteur privé de moins de 250 salariés, sans condition
  • Entreprise du secteur privé de plus de 250 salariés, qui s'engage à avoir dans ses effectifs 5% d'alternants

Sous quelles conditions?

  • Recruter un apprenti, âgé de 16 à 29 ans, qui prépare un diplôme ou un titre de niveau CAP jusqu'au master
  • Avoir conclu le contrat d'apprentissage entre le 01janvier 23 et le 31 décembre 2023

Pour les entreprises, l’aide couvre 100 % du salaire d’un apprenti de moins de 18 ans, 70 % du salaire d’un apprenti de 18 à 20 ans révolus, 60 % du salaire d’un apprenti de 21 à 25 ans révolus et près de 30 % du salaire d’un apprenti de 26 ans et plus.

L’aide couvre plus de la moitié de la rémunération du salarié en contrat de professionnalisation de moins de 18 ans, plus de 40 % du salaire pour un jeune de 18 à 20 révolus, et environ 30 % de la rémunération du jeune de 21 à 29 ans révolus.

Pour en savoir plus : 

Aide 2023 aux employeurs qui recrutent en alternance - Ministère du Travail, du Plein emploi et de l'Insertion (travail-emploi.gouv.fr)

Le CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Il permet l’acquisition, dans le cadre de la formation continue, d’une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle. L’objectif est l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes.

Tout employeur assujetti au financement de la formation professionnelle continue peut intégrer un salarié en contrat de professionnalisation. Seuls l’État, les collectivités territoriales et leurs établissements publics administratifs ne peuvent pas en conclure.

La durée de ce type de contrat en CDD peut varier de 6 mois à 1 an, voire 2 ans dans certains cas.

Quelles sont les aides à l’embauche en contrat de professionnalisation ?

Dans le cadre du plan de relance, une aide exceptionnelle à l'embauche en contrat de professionnalisation a été créée:

Cette aide accompagne les entreprises qui embauchent un salarié en contrat de professionnalisation entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 pour la préparation par un jeune de moins de 30 ans d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle jusqu’au niveau 7 du cadre national des certifications professionnelles (soit jusqu’au master). Elle est versée pour les 12 premiers mois d’exécution du contrat.

Le montant de cette aide et ses modalités de versement sont les mêmes que ceux de l'aide exceptionnelle pour l'embauche en contrat d'apprentissage soit:

  • 5000 € pour un apprenti de moins de 18 ans
  • 8 000 € pour un apprenti majeur par contrat d’apprentissage préparant à un diplôme jusqu’au master 

Autres avantages:

  • Exonération des cotisations patronales d’assurances sociales
  • Exonération spécifique pour certains groupements d’employeurs
  • Aide pour l’accompagnement personnalisé vers l’emploi dans les GEIQ
  • Aide forfaitaire attribuée à l’employeur par Pôle emploi pour l’embauche d’un demandeur d’emploi de 26 ans et plus.

Pour en savoir plus : 

https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-en-alternance-10751/contrat-de-professionnalisation

https://www.economie.gouv.fr/entreprises/aide-embauche-jeune-plan-de-relance

 

 

LES CONTRATS AIDÉS

Un nouvel arrêté préfectoral de région en date du 12/09/2022, précise les évolutions suivantes, en faveur de l'insertion des jeunes

Les PEC JEUNES :

Ils sont réservés aux employeurs du secteur non marchand et s'adresse à tout demandeur d'emploi rencontrant des difficultés d'accès à l'emploi :

  • La durée de l'aide à l'insertion professionnelle d'un premier PEC en CDD sera de 9 mois.
  • Le renouvellement éventuel sera d'une durée maximum de 6 mois
  • Si CDI, la durée de l'aide sera de 24 mois
  • La durée hebdomadaire de l'aide est comprise entre 20h et 26h

Les taux de prise en charge :

=> 40du taux horaire du SMIC

=> l'aide sera portée à 50%, si le contrat est conclu en CDI ou si, dès la signature du contrat initial, une formation certifiante est prévue

=> l'aide sera portée à 60% pour les bénéficiaires de l'ASS

Les CIE JEUNES :

Ils sont réservés aux employeurs du secteur marchand et s'adresse à tout demandeur d'emploi rencontrant des difficultés d'accès à l'emploi :

  • La durée de l'aide à l'insertion professionnelle est de 6 mois, soit pour un CDD d'un durée équivalente ou pour un CDI.
  • La durée hebdomadaire de l'aide est de 20h.
  • Les taux de prise en charge : 47% du taux horaire du SMIC.

Pour en savoir plus : Pour toute information, n'hésitez pas à vous rapprocher d'un chargé de relations entreprises de votre Mission Locale

LES EMPLOIS FRANCS

L’emploi franc permet à toute entreprise ou association, de bénéficier d’une prime à l’embauche pour le recrutement en CDI ou en CDD d’au moins 6 mois d’un résident d’un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV)

Emplois francs : une aide à l'embauche aux habitants de 738 quartiers (travail-emploi.gouv.fr)